Château de Poncé - Image séparative d'illustration

Les jardins

Des jardins nés d’un rêve de pierre

Au château de Poncé-sur-Loir, les jardins offrent une grande variété et des univers contrastés pour partie hérités d’un passé récent. Si le château est sorti de terre en 1542, les jardins d’aujourd’hui doivent encore beaucoup à la famille Latron – Flandrin qui a sauvé le domaine au XXème siècle. Petit à petit, le peintre Guy de Malherbe et son épouse Marie-Hélène y impriment leur marque

La Terrasse Caroline

La Terrasse Caroline est une « folie » architecturale de style néo-gothique érigée en 1830 par Amédée de Nonant, propriétaire du château de Poncé, en hommage à son épouse Caroline. Elle a été construite d’après les plans de Monsieur Travers-Lefebvre, entrepreneur à La Charte-sur-le-Loir. Cette construction de brique et de pierre qui s’adosse à la falaise de tuffeau s’étage sur trois niveaux. Elle intègre des vestiges du château féodal. Elle offre au visiteur un aspect pittoresque et monumental avec ses belles ogives, ses balcons et ses créneaux. L’ensemble s’étend sur près de 80m de long et 30m de haut. La partie centrale s’est effondrée dans les années 1980 et il est urgent de restaurer le reste de la muraille pour préserver ce monument unique en France.

La Terrasse Caroline est un exemple précurseur du style gothique troubadour très à la mode auprès des Romantiques. Cet édifice est à mettre en rapport avec les travaux de Prosper Mérimée et plus généralement avec la redécouverte du Moyen – Âge dont la mode aura des répercussions considérables en peinture (Ingres ou Delacroix), en Littérature (Ivanhoé de Walter Scott (1819) ou Notre-Dame de Paris de Victor Hugo (1831) ou en musique.